HÉLIANTHUS
Société d'avocat
Tél : 02 98 92 76 73
 



Le rôle de l'avocat dans le cadre de l'indemnisation du préjudice corporel

Le rôle de l’avocat dans le cadre de l’indemnisation du préjudice corporel
 
Il est essentiel pour la victime qui est en droit d’obtenir une juste et intégrale réparation d’être assistée d’un avocat dès le début du processus d’indemnisation.
 
En effet, dans le cadre d’une demande d’indemnisation, la victime sera en relation soit avec sa propre assurance, soit avec l’assureur du responsable de l’accident.
 
Les rapports de force sont inégaux et la victime va avoir tendance à céder facilement aux pressions de l’assureur, alors qu’elle aurait pu être en droit de recevoir une indemnisation beaucoup plus importante.
 
Il ne faut donc surtout pas écouter les assureurs qui conseillent de ne pas prendre d’avocat si on veut une indemnisation rapide !
 
Certes, une victime non assistée par un avocat pourra peut-être obtenir une indemnisation plus rapidement mais pas intégralement.
 
L’attention de la victime est attirée sur le fait qu’une transaction signée par la victime déclarant expressément être entièrement indemnisée à titre définitif de tous préjudices ou dommages quelconques fera échec à une demande d’indemnisation ultérieure.
 
L’intervention d’un avocat avant de signer quoi que ce soit est donc chaudement recommandée.
 
De même, il est fortement recommandé de se rendre à l’expertise médicale qui sera organisée, dans un cadre amiable ou judiciaire, avec son médecin conseil ou médecin de recours, qui défend uniquement les victimes et est spécialisé dans l’évaluation du dommage corporel.
 
Il s’agit d’un médecin contacté en amont par la victime, qui aidera cette dernière à constituer un dossier médical complet pour obtenir l’indemnisation la plus juste.
 
Le médecin de recours va s’assurer que l’évaluation faite lors de l’expertise médicale est impartiale et tous les postes de préjudice évoqués.
 
Il est tout aussi important que l’avocat dans le cadre de l’indemnisation d’un préjudice corporel.
 
Les honoraires d’avocat et du médecin conseil peuvent être élevés, mais la victime pourra demander à la partie adverse le remboursement de tous les frais engagés pour faire valoir ses droits. Les juridictions apprécient souverainement la part qu’il convient d’imputer à la partie perdante au titre des frais de procédure (sur la question, voir notre article sur les frais de procédure et frais irrépétible).
 
Les contrats de protection juridique peuvent également prendre en charge certains frais (frais d’expertise judiciaire, frais d’huissier, frais de procédure, sur la question voir notre article comment bien choisir sa protection juridique ?) Quant à la partie qui perd totalement le procès elle sera nécessairement condamnée aux dépens de l’instance (frais de notification et délivrance d’acte, taxe de plaidoirie, droit de procédure d’appel etc.)
 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

La nomenclature DINTILHAC

La nomenclature dite « Dintilhac » du nom du Président du groupe de travail (Jean-Pierre DINTILHAC, ancien Président de la 2ème chambre civile de la Cour de cassation) qui l’a élaborée en 2005 est un outil de référence en matiè...

 

La réparation du préjudice corporel

  Un évènement tel qu’un accident de la circulation, un accident médical, une atteinte à l’intégrité physique résultant d’une infraction pénale peut entrainer un dommage corporel.   Le droit français pose...

 

Le préjudice de la victime de traumatisme crânien dit "cérébro-lésé"

Le cas particulier des victimes de traumatisme crânien   Lorsqu’un accidenté de la route est victime d’un traumatisme crânien (appelé également cérébro-lésé), l’expertise médicale « classique&nbs...

 

Honoraires d'avocat, frais irrépétibles et article 700 du code de procédure civile

  L’article 700 du code de procédure civile   La question revient comme une préoccupation fondamentale du client qui recourt à avocat pour un règlement amiable ou une procédure : puis-je obtenir remboursement de la partie adverse des honoraires q...

 

Dernière finasserie d'assurance protection juridique pour différer sa prise en charge

J'ai déjà eu à écrire au sujet de la pratique de certains assureurs de protection juridique qui font flèche de tout bois pour dénier leur garantie ou appâter le client par des plafonds de garantie mirobolants, en réalité...