HÉLIANTHUS
Société d'avocat
Tél : 02 98 92 76 73
 



Locataire rassuré - saisie des rémunérations - bail d'habitation - résiliation - indemnité d'occupation - dette solidaire - non-rejet

Un locataire est mis hors de cause et rassuré.

L’obligation solidaire au paiement d’une indemnité d’occupation d’un local d’habitation ne peut résulter que d’une clause exprès du bail. En effet, en matière civile la solidarité n'est jamais présumée. Ainsi, à défaut d’une telle clause, le co-titulaire du bail, lequel est contractuellement débiteur solidaire des loyers et des charges, qui a quitté le local loué avant la résiliation judiciaire du bail ne peut être tenu solidairement au paiement d'une indemnité d’occupation résultant du maintien dans les lieux de son ex-conjoint sans droit ni titre. L'indemnité d'occupation est une condamnation au paiement d'une somme constituant la contrepartie financière de la jouissance d'un immeuble et n'a sauf fixation forfaitaire de son montant par le contrat aucun caractère contractuel.

Par suite, la demande de saisie des rémunérations, pratiquée par le bailleur sur le conjoint non occupant non tenu au paiement de la dette au delà de la résiliation du contrat est rejetée.
 
Ainsi en a décidé un jugement du 3 juin 2013 du Tribunal d’instance de Quimper.

 

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

La cotitularité du bail entre époux

Une question est souvent posée par les clients en instance de divorce à savoir si le bail se maintient au profit des époux en cas de résidence séparée et si l'époux qui ne réside plus dans le local loué reste tenu au paiement des loy...